Projet associatif

 

 

<< S'adapter quotidiennement
à la vie
des personnes âgées >>

 

 

 

Le projet associatif

 

L’Association La Compassion est une association gestionnaire d’établissements relevant de l’action médico-sociale et sociale tous régis par la loi du 2 Janvier 2002 (Loi 2002 – 2) rénovant l’action sociale et médico-sociale.

Notre association ayant pour vocation de gérer des établissements de ce type, il est apparu qu’il nous fallait rappeler, voire réactualiser, quels étaient les fondements éthiques et les orientations techniques que nous souhaitions promouvoir au travers de nos établissements et de nos services, dans le respect des orientations de cette nouvelle loi 2002 – 2. 

C’est pour cela que l’association est entrée dans une démarche globale de repositionnement de ses différents objectifs et moyens par la négociation d’un Contrat Pluri annuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM), en même temps que la réactualisation des différents outils prévus par la loi 2002 – 2. Cette démarche a intégré en même temps la demande de reconnaissance du siège social de l’organisme gestionnaire afin d’obtenir la prise en compte dans les budgets des établissements et services qu’elle gère, des frais de ce siège social, conformément aux arrêtés des 10 novembre et 12 novembre 2003.

Le projet de chaque établissement sera de promouvoir :

Le respect des personnes accueillies, de ce qu’elles sont et de ce qu’elles ont été auparavant 

L’accompagnement de la personne à son arrivée et durant son séjour ;

Le langage et le comportement respectueux de la dignité de la personne ;

La possibilité d’expression donnée aux Résidants ;

La réponse aux besoins spécifiques des personnes, tout en cherchant comment maintenir leur autonomie (Charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante. Art VIII) ;

Le maintien des relations familiales, encourageant celles-ci à s’inscrire dans la société ;

Le maintien des liens avec le monde extérieur afin de rester intégrés dans la société ;

La création, au sein de la Maison de Retraite, d’une vie relationnelle notamment en donnant de l’importance aux temps des repas en commun, à la convivialité, aux loisirs passés ensemble, à la célébration des fêtes ;

Le confort matériel de chaque Résidant assuré : la chambre pourra être personnalisée en respectant rigoureusement les règles de propreté et d’hygiène ;

Les espaces communs sont aménagés avec le souci de garantir les meilleures conditions de sécurité pour les Résidants et le personnel (Charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante. Art II).

L’accès aux soins ouvert à tous :

Tout Résidant doit avoir accès aux soins qui lui sont nécessaires. Ces soins sont dispensés soit par les intervenants de l’Etablissement ayant une compétence reconnue, soit par des intervenants extérieurs.

Le Directeur Général devra veiller et favoriser une formation continue des personnels soignants des Etablissements (Charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante. Art X).

Le respect des convictions religieuses de chacun

Tous les moyens sont pris pour permettre à la personne hébergée de vivre sa foi quel que soit le culte auquel elle appartient.

Actuellement un lieu de culte ou Chapelle existe dans chaque Etablissement et sera maintenu. Ces lieux sont ouverts à tous, ainsi qu’à la vie paroissiale et celle du secteur. La Congrégation des Soeurs Notre Dame de la Compassion est chargée du soutien et de l’accompagnement de la personne âgée et de sa famille en respectant le cheminement spirituel de chacun. En l’absence des Religieuses, un groupe de chrétiens reconnu par l’église diocésaine prendra le relais

Une démarche éthique

Cette charte est considérée comme fil conducteur des actes quotidiens et des décisions prises dans chaque Etablissement. Il s’agit d’assurer, en tout premier lieu, le respect, la dignité et la citoyenneté de la personne humaine ; ce respect doit être le centre des préoccupations de chaque acteur intervenant dans la Maison de Retraite auprès du Résidant. L’ensemble du personnel est associé à cette réflexion afin qu’il se sente concerné par cette démarche, conscient que l’Institution est au service du Résidant et que celle-ci doit s’efforcer de répondre à ses besoins. Pour cela, une formation continue rendra les membres du personnel conscients de l’importance de leurs relations avec les personnes âgées, elle leur apprendra à se sentir responsables, chacun à son niveau, de la réalisation des objectifs de l’Association.

Gestion financière

La gestion financière vise la meilleure utilisation possible des ressources, à vocation sociale et à but non lucratif. Il s’agit de couvrir les frais de façon cohérente au regard de la politique menée au sein des Etablissements de la Compassion. Tout Résidant dispose de ressources personnelles. Il peut notamment utiliser librement la part de ce qui reste disponible sur son compte. En cas d’incapacité des personnes âgées, des mesures de tutelle ou curatelle devront être envisagées en temps utile avec le concours de la famille chaque fois que cela sera possible.